FORO INTERNACIONAL ACCION CATOLICA INTERNATIONAL FORUM CATHOLIC ACTION
FORUM INTERNAZIONALE AZIONE CATTOLICA FORUM INTERNATIONAL ACTION CATHOLIQUE

Communiqué final

IV Rencontre continentale africaine
PAIN, VIE, PAIX, LIBERTÉ. Laïcs d’action Catholique pour un monde plus humain •RWANDA – Kigali , 10-14 mars 2010


Du 10 au 14 mars 2010, il s’est tenu au Centre Saint -François d’Assise à Kicukiro (Kigali au Rwanda), la IVème Rencontre Continentale Africaine, réunissant les pays de l’Afrique de l’Est (AMECEA- Kenya, Ouganda, Soudan, Tanzanie), de l’Afrique Centrale (ACEAC – Burundi, Rwanda, RdCongo) , de la Région de l’Afrique Centrale (ACERAC- Centrafrique et Congo Brazzaville) y compris certains pays de l’Union Européenne (EU- Italie, Espagne et Roumanie), promu par le Secrétariat du Forum International d’Action Catholique (FIAC) en collaboration avec la Commission Episcopale pour l’Apostolat des Laïcs (C.E.A.L) du Rwanda sur le thème : «Mouvements d’Action Catholique, au service de la Réconciliation , de la Justice et de la Paix » . Vous êtes le sel de la terre …, vous êtes la lumière du monde » Mt 5, 13-14 tout en restant dans la ligne du thème Central de tous les Continents : « pain, vie, paix , liberté ».

Le FIAC a voulu recueillir immédiatement le message que le Synode a adressé….. ” à l’Église toute entière, Famille de Dieu, et tout spécialement à l’Église en Afrique: à nos frères évêques au nom desquels nous sommes ici; aux prêtres , aux diacres, aux religieux et à tous les fidèles laïcs et à tous ceux dont Dieu ouvre le coeur pour écouter nos paroles” (IV partie 22-28): “Le synode s’adresse avec une profonde affection aux fidèles laïcs africains..”.

Cette rencontre  a voulu être un moment de formation pour les responsables , les aumôniers des Mouvements d’Action Catholique et les représentants des autres mouvements des laïcs.  Ils étaient cent (100) personnes : Evêques, prêtres, religieux et de nombreux laïcs provenant  de douze (12) pays.

Les thèmes qui nous ont retenu sont les suivants :
1.   Lecture guidée du message du IIème Synode des Evêques
2.  Perspectives après le synode
3.  L’Eglise en Afrique au sein de l’Eglise universelle, opportunités, dons et  défis :  priorité de la formation
4. Participation et coresponsabilité des laïcs dans l’Eglise
5. Principes et conditions moteurs pour une Afrique prospère, pacifique et réconciliée
6. Identité des Mouvements d’Action catholique et perspectives  du FIAC.

Tout cela a été enrichi par de nombreux témoignages des participants y compris ceux de deux invités laïcs  au Synode.

Les participants ont examiné  les défis de l’évangélisation en profondeur et de la dignité humaine : la pauvreté, les injustices sociales, la mauvaise gouvernance, l’insécurité persistante, le mauvais départ en démocratie pour plusieurs pays, la corruption, la détérioration des valeurs, l’urgence de la réconciliation, la nécessité de la culture de paix, le besoin de formation globale et surtout en Doctrine Sociale de l’Eglise …

Les participants ont repris conscience de la vocation des laïcs qui, par le baptême,  sont corresponsables dans la mission et la vie de l’Eglise et témoins du Christ dans le monde.

Les participants s’engagent avec détermination pour ce qui suit :

– Défendre le don sacré de la vie, dans la sauvegarde et la promotion de la dignité de la personne humaine et de ses droits inaliénables, dans l’exercice de la charité envers les plus pauvres, dans l’exercice de la formation des consciences, dans la recherche de la justice, de  la paix et de la réconciliation et dans l’application des principes de subsidiarité, du bien commun et de la solidarité dans les réalités sociales différentes.

– Lutter contre l’attraction exercée par les sectes et les nouveaux mouvements religieux en Afrique, en renforçant les communautés ecclésiales de base, comme lieu d’apprentissage et de pratique de la charité fraternelle.

– Promouvoir la vulgarisation et la diffusion de la Bible en langues vernaculaires pour que la Parole de Dieu soit à la portée de tous.

– Utiliser les moyens de communications sociales modernes   comme instrument efficace de transmission de la foi chrétienne.

– Etre plus présents dans les situations dramatiques vécues par nos peuples, et à proposer à temps les lignes de conduite à suivre .

– Se mettre à la disposition des conférences épiscopales   aux travaux de traduction du Compendium de la doctrine sociale de  l’Eglise et du catéchisme de l’Eglise dans les langues locales, pour la formation des laïcs, en vue d’approfondir leur foi.

– Approfondir la réflexion sur l’ecclésialité, la laïcité, l’organicité et la collaboration avec la hiérarchie; quatre notes de l’Apostolicam Actuositatem (n° 20)  caractérisant les Mouvements d’Action  Catholique.

Dans le contexte actuel avec la pluralité d’associations et des Mouvements et dans le respect de toutes les formes d’associations des laïcs, les participants ont confirmé la validité des Mouvements d’Action Catholique, don de l’Esprit Saint à l’Eglise. Ils s’engagent en conséquence individuellement et collectivement à chercher des moyens   pour la réalisation des objectifs de formation.

Recommandations:
Les participants ont  recommandé aux Evêques nos pasteurs de:doter les MAC des aumôniers disponibles, engagés et engageants;
décréter une journée nationale des laïcs pour la prise de conscience de la mission du laïc dans l’Eglise et dans la société; ce serait une occasion de récolter aussi des fonds pour promouvoir la formation des laïcs en général et des MAC en particulier;
promouvoir des jumelages et des échanges d’expériences avec des Mouvements d’Action Catholique des Eglises sœurs dans le but de vivre la solidarité;

Au FIAC:
promouvoir de tels séminaires de formation, au niveau international, continental, régional, national et diocésain dans la mesure du possible.

Les participants ont remercié les Evêques qui les ont soutenus et édifiés lors des  célébrations eucharistiques et des conférences qu’ils ont présidées, le Secrétariat du FIAC qui a contribué à la réussite de ce séminaire.

Enfin, ils ont salué avec sincérité et joie  le message et la bénédiction du Saint Père les encourageant à « réaffirmer l’importance des valeurs spirituelles pour promouvoir la solidarité authentique et le respect de la dignité humaine ».

Ils ont terminé en remerciant son Excellence le Nonce apostolique au Rwanda et le représentant du Gouvernement rwandais.

Les Participants

 

wps_subtitle:
pl_view_post:
114