FORO INTERNACIONAL ACCION CATOLICA INTERNATIONAL FORUM CATHOLIC ACTION
FORUM INTERNAZIONALE AZIONE CATTOLICA FORUM INTERNATIONAL ACTION CATHOLIQUE

Programme avec les matériaux disponibles

26 27

novembre 2021 ONLINE

Document final

Cracovie, 9 mai 2010

V Rencontre continentale Europe-Méditerranée – Cracovie, 6-9 Mai 2010
“PAIN VITE LIBERTE PAIX”. Laïcs d’action Catholique dans la cité. Pour un monde plus humain

Le 9 mai, fête de l’Europe et 60e anniversaire de la Déclaration de Schuman, à Cracovie, dans la mémoire liturgique de Saint Stanislaw, patron de la Pologne, se sont terminés les travaux de la V Rencontre continentale Europe-Méditerranéen du FIAC, commencés le 6 mai avec la Célébration Eucharistique présidée par le Card. Stanislaw Dziwisz.

Ensemble avec les répresentants de l’AC de la Pologne au niveau national et diocésain, ont participé à cette rencontre les répresentants d’Espagne, France, Malte, Italie, Bosnie-Herzégovine, Roumanie, Slovaquie, Ukraine, Biélorussie, Lituania, Répubblique Tchèque, Israël ainsi que l’Argentine et le Burundi, pays membres du Secrétariat du FIAC.

La rencontre en Pologne, à Cracovie-Lagiewniki, chez le Centre Pastoral du Sanctuaire de la Miséricorde Divine, a permis à tous de mieux connaître l’Église et l’AC de ce pays, après que les rencontres précédentes s’étaient tenues à Cirkewwa – Malte en 1996, à Iasi – Roumanie en 1998, à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine en 2003 et à Madrid en Espagne en 2007, un itinéraire qui va continuer, avec l’envie de marcher ensemble en Europe, respirant des nos deux poumons, comme l’exige la vocation spirituelle de notre continent, de l’Atlantique à l’Oural, à l’école de Jean Paul II.

Le thème a repris quatre mots qui ont été identifiés comme sujet pour toutes les rencontres continentales, vie pain paix liberté, strictement liés l’un à l’autre. Ces mots ont été tirés du dernier discours de Jean Paul II au Corps diplomatique, en janvier 2005, comme des défis à accueillir à la lumière du thème de la Journée de la paix 2005 “Vaincre le mal par le bien”. Le FIAC les propose comme une grille pour lire la réalité de chaque continent avec les yeux de la foi, avec humilité et confiance, sans aucun préjudice et aucune peur.

Les interventions ont approfondi et mis en lumière quelques aspects: la responsabilité de l’Europe dans le monde, la dimension irrenonçable – même politique et législative – de la défense de la vie, la priorité de l’évangélisation dans un contexte qui fait de l’Europe même aujourd’hui un laboratoire de la rencontre entre christianisme et cultures, la réalité plurielle du continent, le devoir de grandir dans une citoyenneté européenne et globale, l’apport de l’AC.

On a focalisé quelques domaines fondamentaux qui sont à privilégier pour continuer à construire un continent fraternel, ouvert, accueillant, solidaire et en paix:

• cultiver la passion éducative, qui est dans l’ADN de l’Action Catholique, qui soigne toujours la personne et des personnes, avec une attention spéciale à la famille,
• assumer le dialogue comme attitude humaine et spirituelle: le dialogue oecuménique, inter-religieux et avec les cultures suivant l’esprit du Concile Oecuménique Vatican II, de l’Ecclesiam Suam,
• partager les nombreuses formes de pauvreté – plus ou moins évidentes, dans la solidarité dans l’information et dans la recherche des cause set des solutions,
• approfondir la connaissance et les potentialités des média, abordant le thème de la communication,
• promouvoir le choix associatif comme une option qualifiante dans le contexte actuel où l’attention aux relations exige énergies et temps non seulement virtuels.

Il s’agit de domaines qui demandent que l’on assume de manière globale la doctrine sociale de l’Eglise, dans la recherche et dans la constrution du bien commun, à tous les niveaux, avec les hommes et les femmes de bonne volonté.
On signale une priorité transversale: transmettre la foi aux jeunes générations et les impliquer dans la vie de l’Association, de l’Eglise et de la société.

On recommande une conscience toujours plus profonde et motivée au sujet de la réprocité qui doit caractériser le continent européen et qui nous appartient comme expression de notre catholicité: nous sommes laïcs qui vivent dans les Églises locales de l’Europe et dans l’Église universelle, nous nous engageons à échanger nos dons et nos expériences, surtout entre Europe et Méditerranéen, Moyen Orient, Afrique, et à renforcer le lien avec la Terre Sainte.

On a assume quelques engagements:
– envoyer un message de solidarité à la Conférence Épiscopale de la Grèce
– promouvoir plus d’attention et de collaboration avec CCEE et COMECE
– marcher avec les Églises du Moyen Orient vers le Synode d’octobre

L’Europe est plus qu’un continent. C’est une maison ! Et la liberté trouve son sens le plus profond dans une patrie spirituelle. Avec un respect entier pour la distinction entre le domaine politique et celui de la religion – qui garantit la liberté des citoyens d’exprimer leur croyance religieuse et de vivre conformité avec elle – je souhaite souligner le rôle irremplaçable du Christianisme pour la formation de la conscience de chaque génération et la promotion d’un consensus éthique de base qui est utile à toute personne qui appelle ce continent « ma maison »!Benôit XVI Prague, 26 septembre 2009

 

 

rsris_slide_link:
wps_subtitle:
Cracovie, 9 mai 2010
pl_view_post:
293